Le projet le plus connu de Chris Marker est certainement La jetée, film de science-fiction de 28 minutes sorti en 1962 et qui a la particularité d'être presque exclusivement composé de photographies et non pas d'images en mouvement. Son thème inspirera un remake libre , L'armée des douze singes...

Le projet le plus connu de Chris Marker est certainement La jetée, film de science-fiction de 28 minutes sorti en 1962 et qui a la particularité d'être presque exclusivement composé de photographies et non pas d'images en mouvement. Son thème inspirera un remake libre , L'armée des douze singes, signé Terry Gilliam en 1995, avec Bruce Willis. Cinéaste, le Français Marker (1921-2012) l'est intégralement, développant un art du montage qui culmine dans Le fond de l'air est rouge (1977), documentaire fleuve de quatre heures - ramené à trois en 1988 - exclusivement constitué d'images d'archives et commenté en voix off, entre autres par Yves Montand et François Périer. Ces deux oeuvres seront évidemment abordées dans le vaste programme que Bozar consacre, en collaboration avec la Cinémathèque française, à l'oeuvre de Marker. L'auteur n'est pas seulement homme de cinéma mais brasse un vaste champ où se croisent l'édition, la philosophie, la traduction, la photographie, l'essai et l'illustration, toujours sous le double sceau de l'intérêt pour l'histoire mondiale et une forme de poésie, " nostalgie du temps passé, réinventé mais à jamais disparu ". Outre 500 livres, documents et objets divers, Bozar propose aussi, en parfaite connexion avec le travail de Marker, un espace-laboratoire incarnant l'intérêt du créateur français pour la perpétuelle aventure de la découverte.