Attirer le grand patron mondial de l'un des plus gros acteurs du Web. Voilà le coup de force de l'incubateur Molengeek qui a accueilli Sundar Pichai, big boss d'Alphabet/Google, le 20 janvier. Pendant une heure,...

Attirer le grand patron mondial de l'un des plus gros acteurs du Web. Voilà le coup de force de l'incubateur Molengeek qui a accueilli Sundar Pichai, big boss d'Alphabet/Google, le 20 janvier. Pendant une heure, il a visité le lieu situé au coeur de Molenbeek, a discuté avec Ibrahim Ouassari, son cofondateur et avec les entrepreneurs en résidence. Il n'est pas venu les mains vides : l'homme a validé le don d'un chèque de 200.000 euros (250.000 dollars) de la part de Google.org, une division philanthropique. Un montant qui permettra à Molengeek de, notamment, développer des formations sur l'IA et l'analyse de données. C'est la deuxième fois que Google soutient le projet. Par le passé, le moteur de recherche avait déjà offert le même montant à l'espace socio-digital qui combine un espace de coworking, des événements de type hackathon et une école pour apprendre à coder. Un montant qui tombe à pic puisque Molengeek n'a (étonnement) pas obtenu, cette année, les quelques 300.000 euros de subsides du Digital Skills Fund (le fonds fédéral belge).