Les débats sur l'impact de l'intelligence artificielle, des technologies et de la robotique ne sont pas encore réglés si l'on se contente d'essayer de chiffrer le nombre de jobs qui risquent de disparaître dans les années à venir. Par contre, le monde entier se met d'accord sur la nécessité de former les gens à cette révolution numérique. Une récente étude d'IBM ( The Enterprise Guide to Closing the Skills Gap) apporte des chiffres : 120 millions de travailleurs dans les 10 plus grandes économies mondiales pourraient avoir besoin d'être réorientés ou requalifiés en raison de l'IA et de l'automatisation intelligente. Jusqu'à 90% des dirigeants affirment que la compétence numérique est un facteur essentiel dans l'expansion de leurs activités sur de nouveaux marchés. Seul 41% disent avoir actuellement les bonnes personnes. L'enjeu est, on le voit, colossal !