Mais il ne suffit pas d'avoir une agréation pour pouvoir tout se permettre. L'an dernier, près de 1.200 plaintes pour fautes déontologiques ont été déposées à l'encontre d'agents immobiliers. Toutes n'ont bien sûr pas abouti, mais elles ont donné suite à 113 suspensions, 57 blâmes, 56 avertissements et 35 radiations.

Pour les statistiques, c'est à Bruxelles que l'on retrouve le plus d'agents immobiliers. Ils y sont au nombre de 1.913. Les provinces de Flandre occidentale et d'Anvers suivent, avec respectivement 1.579 et 1.384. En Brabant wallon, 711 professionnels sont agréés, tandis que la province de Luxembourg en compte le moins avec seulement 147 agents reconnus.

L'an dernier, 73% des ventes de biens immobiliers ont été réalisées par l'entremise d'un agent immobilier professionnel, alors que la proportion n'était que de 17% il y a 30 ans. Le métier gagne définitivement en popularité, en sept ans, les rangs des agents ont grossi de 1.591 personnes (+18%).