La dynamique est lancée depuis quelques trimestres. Et elle se renforce mois après mois. Six appartements sur dix mis en vente dans la province de Namur sont désormais situés à Namur-Ville. Une proportion jamais atteinte. Cette concentration n'est pas liée à la hausse de l'offre dans la corbeille - plusieurs projets (d'AG Real Estate et de Thomas & Piron notamment) sont pourtant dans les cartons aux anciennes Casernes - mais bien à l'accentuation de l'offre dans des quartiers avoisinants tels que Jambes, Erpent, Belgrade ou Bouge. Aucune ville ne concentre autant de projets en Wallonie. " Les développements sont en recul dans le centre-ville, fait remarquer Michaël Zapatero, du bureau d'expertise de Crombrugghe & Partners. La volonté des autorités communales de ne plus développer de projets en bord de Meuse réduit également les possibilités. Cela a un impact sur les prix car ces promotions les tiraient souvent vers le haut, vu leur situation. "
...