L'enjeu du microcosme de la tech belge n'est plus seulement de voir éclore de nouvelles entreprises, des start-up, mais plutôt de veiller à ce qu'elles deviennent rentables et créatrices (de beaucoup?) d'emplois puis, quand elles sont en phase de croissance, de s'assurer d'en faire des... leaders mondiaux.
...

L'enjeu du microcosme de la tech belge n'est plus seulement de voir éclore de nouvelles entreprises, des start-up, mais plutôt de veiller à ce qu'elles deviennent rentables et créatrices (de beaucoup?) d'emplois puis, quand elles sont en phase de croissance, de s'assurer d'en faire des... leaders mondiaux. C'est dans cette optique qu'est né le programme Beyond au sein de la Pulse Foundation. Cette fondation mise sur pied par une dizaine de grandes familles belges, des entrepreneurs et des industriels a vocation de soutenir à la fois l'esprit d'entreprendre et les organisations qui promeuvent cet entrepreneuriat et développent des programmes en ce sens. Dédié aux scale-up belges, Beyond est né en 2018 et prend la forme d'un accompagnement de 18 mois regroupant du mentorat, des ateliers "piliers de croissance" et un boot camp. Y sont déjà passées des scale-up comme Kazidomi, Pom, Ontoforce, ePeas, Shayp et Myskillcamp, notamment. Si la Pulse Foundation n'investit pas elle-même dans les scale-up incubées dans son programme, elle ouvre son carnet d'adresses et organise aussi un Investors Day. Ce dernier s'est tenu le 4 mars dernier, exclusivement en virtuel, contexte sanitaire oblige. Et chacune des entreprises lauréates du programme aurait obtenu des rendez-vous avec des investisseurs. Si les levées de fonds n'ont forcément pas encore été concrétisées, Beyond met par contre en avant la "cuvée 2020" des levées de fonds réalisées par les entreprises participantes et qui aurait atteint quelque 47 millions d'euros. Le programme 2019 de Beyond, auquel ont participé des entreprises comme Shippr, Lita.co, Cloudalize et Fullup, s'achève ce 26 mars mais les candidatures sont d'ores et déjà ouvertes pour la "saison 2021" qui démarrera effectivement le 28 septembre et donnera l'occasion à une nouvelle cohorte de suivre cet ambitieux programme faiseur de (futures) licornes.