La blockchain belge a une nouvelle association représentative : BAx Belgium. Créée par Marc Toledo (Bit4You), cette structure a pour objectif principal de fédérer les initiatives belges liées à la blockchain. BAx Belgium veut devenir le porte-drapeau des entreprises locales actives dans cette technologie disruptive, qui est notamment à la base du bitcoin et des cryptomonnaies. "Nous voulons créer un centre de compétences en Belgique autour de la blockchain", revendique Marc Toledo, initiateur de BAx Belgium.

Marc Toledo, PG
Marc Toledo © PG

BAx Belgium ambitionne de devenir le principal interlocuteur du secteur auprès des politiques et des régulateurs. C'est une mission importante dans un domaine d'activité encore jeune, immature et peu régulé... mais qui est de plus en plus scruté par les autorités. D'importantes réglementations concernant la vente de cryptomonnaies sont en cours d'adoption aux niveaux belge et européen. BAx Belgium espère pouvoir faire valoir son point de vue auprès des dirigeants. Cela semble bien parti du côté de Mathieu Michel (MR). Présent pour le lancement de l'association, le techno-optimiste secrétaire d'Etat au numérique - qui nous a avoué avoir investi un peu d'argent dans les cryptos - soutient les objectifs de BAx Belgium : "C'est important pour nous d'avoir un interlocuteur crédible pour discuter des innovations technologiques comme la blockchain, qui a un potentiel immense", souligne Mathieu Michel.

Objectif : 50 membres

Ce n'est pas la première initiative locale visant à fédérer les énergies autour de la blockchain. WalChain, comme son nom l'indique, rassemble les porteurs de projets wallons. A Bruxelles, le député régional Christophe de Beukelaer (cdH) a lancé un cycle de conférences sur la blockchain, avec le soutien du fonds d'investissement spécialisé NOIA Capital. BAx Belgium veut ratisser plus large en attirant les entrepreneurs des quatre coins de la Belgique et en se positionnant comme le point de contact privilégié du secteur.

L'association organisera des séminaires, des formations, du networking... afin de rassembler un maximum d'acteurs autour du projet. Il y a du boulot. Pour le moment, BAx Belgium ne représente en effet pas grand-monde : le seul membre fondateur est la plateforme d'échange de cryptomonnaies Bit4You, co-fondée par Marc Toledo. L'entrepreneur, qui estime à une cinquantaine le nombre de structures belges actives dans la blockchain et les cryptos, est confiant : "C'est le lancement. Nous invitons toutes les entreprises à nous rejoindre", indique Marc Toledo. Pour se lancer, BAx Belgium profitera du réseau et de l'expertise de Fintech Belgium. L'association représentative des start-up actives dans les technologies pour le monde de la finance (plus de 130 membres) sera le partenaire privilégié de BAx Belgium.

La blockchain belge a une nouvelle association représentative : BAx Belgium. Créée par Marc Toledo (Bit4You), cette structure a pour objectif principal de fédérer les initiatives belges liées à la blockchain. BAx Belgium veut devenir le porte-drapeau des entreprises locales actives dans cette technologie disruptive, qui est notamment à la base du bitcoin et des cryptomonnaies. "Nous voulons créer un centre de compétences en Belgique autour de la blockchain", revendique Marc Toledo, initiateur de BAx Belgium. BAx Belgium ambitionne de devenir le principal interlocuteur du secteur auprès des politiques et des régulateurs. C'est une mission importante dans un domaine d'activité encore jeune, immature et peu régulé... mais qui est de plus en plus scruté par les autorités. D'importantes réglementations concernant la vente de cryptomonnaies sont en cours d'adoption aux niveaux belge et européen. BAx Belgium espère pouvoir faire valoir son point de vue auprès des dirigeants. Cela semble bien parti du côté de Mathieu Michel (MR). Présent pour le lancement de l'association, le techno-optimiste secrétaire d'Etat au numérique - qui nous a avoué avoir investi un peu d'argent dans les cryptos - soutient les objectifs de BAx Belgium : "C'est important pour nous d'avoir un interlocuteur crédible pour discuter des innovations technologiques comme la blockchain, qui a un potentiel immense", souligne Mathieu Michel. Ce n'est pas la première initiative locale visant à fédérer les énergies autour de la blockchain. WalChain, comme son nom l'indique, rassemble les porteurs de projets wallons. A Bruxelles, le député régional Christophe de Beukelaer (cdH) a lancé un cycle de conférences sur la blockchain, avec le soutien du fonds d'investissement spécialisé NOIA Capital. BAx Belgium veut ratisser plus large en attirant les entrepreneurs des quatre coins de la Belgique et en se positionnant comme le point de contact privilégié du secteur.L'association organisera des séminaires, des formations, du networking... afin de rassembler un maximum d'acteurs autour du projet. Il y a du boulot. Pour le moment, BAx Belgium ne représente en effet pas grand-monde : le seul membre fondateur est la plateforme d'échange de cryptomonnaies Bit4You, co-fondée par Marc Toledo. L'entrepreneur, qui estime à une cinquantaine le nombre de structures belges actives dans la blockchain et les cryptos, est confiant : "C'est le lancement. Nous invitons toutes les entreprises à nous rejoindre", indique Marc Toledo. Pour se lancer, BAx Belgium profitera du réseau et de l'expertise de Fintech Belgium. L'association représentative des start-up actives dans les technologies pour le monde de la finance (plus de 130 membres) sera le partenaire privilégié de BAx Belgium.