Les parties visées ont envoyé au moins 400 millions de courriels non désirés, ce qui justifie l'ampleur de l'amende, selon Opta. Les adresses e-mail étaient notamment détournées par le biais d'enquêtes en ligne.

Trends.be, avec Belga

Les parties visées ont envoyé au moins 400 millions de courriels non désirés, ce qui justifie l'ampleur de l'amende, selon Opta. Les adresses e-mail étaient notamment détournées par le biais d'enquêtes en ligne. Trends.be, avec Belga