Quelle est votre motivation première en proposant ce jeu aux écoles ?

"Ma motivation est avant toute chose pédagogique. J'ai fait le constat que l'enseignement des matières économiques à l'école était trop théorique. Il y a un réel manque de mise en pratique. Notre jeu "Scale-Up" propose des situations concrètes et réalistes qui mettent en scène un élève - dans la peau d'un gérant d'entreprise - face aux différentes tâches qu'il doit mener au quotidien pour faire évoluer son business en utilisant un logiciel de gestion. Je me suis inspiré de ce que j'ai pu observer aux Etats-Unis (Ndlr : Fabien Pinckaers a passé 3 ans dans la Silicon Valley). Là-bas, il est beaucoup plus courant de mêler le monde de l'école et celui de l'entreprenariat. L'utilisation de notre logiciel par les élèves se fait sans but lucratif mais il nous apporte aussi une certaine visibilité. Les élèves y seront familiarisés et voudront peut-être continuer à l'utiliser s'ils montent leur propre boite."

Quel est le retour des élèves et des professeurs sur votre "business game" ?

"Le feedback des écoles est très bon. Les élèves, tout comme les professeurs trouvent la méthode très attrayante avec les mises en situation concrètes. Cela titille leur esprit d'entreprendre. Chaque jour, nous avons de nouvelles demandes de professeurs pour l'utiliser en classe. On leur envoie avec grand plaisir et totalement gratuitement. Si je pouvais en distribuer 100.000 par an, je serais comblé !".

Quel conseil donneriez-vous aux jeunes des filières économiques en fin d'études secondaires ?

"Je leur dirais : "Allez-y, foncez ! A votre âge, tout est possible". Surtout qu'il est plus facile financièrement de se lancer quand on est encore sous le toit de ses parents. Moi-même, j'ai commencé très tôt à développer et à vendre mes propres logiciels."

Le jeu "Scale-Up" d'Odoo est disponible via ce lien

Le "business game" d'Odoo à destination des écoles., PG
Le "business game" d'Odoo à destination des écoles. © PG

"Ma motivation est avant toute chose pédagogique. J'ai fait le constat que l'enseignement des matières économiques à l'école était trop théorique. Il y a un réel manque de mise en pratique. Notre jeu "Scale-Up" propose des situations concrètes et réalistes qui mettent en scène un élève - dans la peau d'un gérant d'entreprise - face aux différentes tâches qu'il doit mener au quotidien pour faire évoluer son business en utilisant un logiciel de gestion. Je me suis inspiré de ce que j'ai pu observer aux Etats-Unis (Ndlr : Fabien Pinckaers a passé 3 ans dans la Silicon Valley). Là-bas, il est beaucoup plus courant de mêler le monde de l'école et celui de l'entreprenariat. L'utilisation de notre logiciel par les élèves se fait sans but lucratif mais il nous apporte aussi une certaine visibilité. Les élèves y seront familiarisés et voudront peut-être continuer à l'utiliser s'ils montent leur propre boite." "Le feedback des écoles est très bon. Les élèves, tout comme les professeurs trouvent la méthode très attrayante avec les mises en situation concrètes. Cela titille leur esprit d'entreprendre. Chaque jour, nous avons de nouvelles demandes de professeurs pour l'utiliser en classe. On leur envoie avec grand plaisir et totalement gratuitement. Si je pouvais en distribuer 100.000 par an, je serais comblé !". "Je leur dirais : "Allez-y, foncez ! A votre âge, tout est possible". Surtout qu'il est plus facile financièrement de se lancer quand on est encore sous le toit de ses parents. Moi-même, j'ai commencé très tôt à développer et à vendre mes propres logiciels."