"Ces engagements sont nécessaires pour compenser les nombreux départs à la retraite, suivre l'évolution technologique et offrir le meilleur service possible au client", souligne la SNCB. Jusqu'en 2020, ce sont en effet en moyenne près de 2.000 personnes qui partent chaque année à la pension au sein du groupe ferroviaire.

"La majorité des collaborateurs engagés cette année sont des techniciens, des conducteurs et des accompagnateurs de train, ainsi que des universitaires de différentes spécialisations. Ce sont ces mêmes profils qui feront l'objet d'autres recrutements au cours des prochains mois", précise la SNCB.

"Ces engagements sont nécessaires pour compenser les nombreux départs à la retraite, suivre l'évolution technologique et offrir le meilleur service possible au client", souligne la SNCB. Jusqu'en 2020, ce sont en effet en moyenne près de 2.000 personnes qui partent chaque année à la pension au sein du groupe ferroviaire. "La majorité des collaborateurs engagés cette année sont des techniciens, des conducteurs et des accompagnateurs de train, ainsi que des universitaires de différentes spécialisations. Ce sont ces mêmes profils qui feront l'objet d'autres recrutements au cours des prochains mois", précise la SNCB.