"Quand nous avons lancé notre boîte il y a trois ans, on a pensé à plein de scénarios, mais pas à une pandémie mondiale !", évoque Sarah Mulongo, qui a fondé Balance Event Design avec Thierry d'Otreppe. En mars dernier, tous les événements prévus sont annulés, l'activité de la société est au point mort.
...

"Quand nous avons lancé notre boîte il y a trois ans, on a pensé à plein de scénarios, mais pas à une pandémie mondiale !", évoque Sarah Mulongo, qui a fondé Balance Event Design avec Thierry d'Otreppe. En mars dernier, tous les événements prévus sont annulés, l'activité de la société est au point mort. Les entrepreneurs songent un moment à créer des événements digitaux. Mais ce n'est pas leur truc. Ce qui les anime, ce sont les "expériences". "On adore ce qu'on fait. On veut continuer à créer des événements uniques. Au final, la crise nous a ouvert de nouvelles perspectives", observe Sarah Mulongo. A la sortie du confinement, ils mûrissent un projet qui vise à renouer des contacts sociaux et à motiver les clients à retourner au resto. Pour lancer La Dalle, ils obtiennent un coup de pouce de la part du Réseau Entreprendre, qui les sélectionne comme lauréats lors d'un crowdfunding inédit organisé en faveur de ses membres. La Dalle, c'est un parcours pédestre gourmand dans le centre-ville de Bruxelles, qui amène les curieux à la découverte de cinq bars et restos branchés. "Aujourd'hui, les gens sont noyés dans les choix. Notre démarche, c'est de faire une sélection à leur place et de les surprendre. C'est une nouvelle manière de consommer", explique Thierry d'Otreppe. Chaque bar ou resto propose sa spécialité, sous forme de tapas.Le parcours, au prix de 32 euros, se décompose en cinq étapes : un apéro, trois tapas, un dessert. "Au total, c'est plus qu'un repas. C'est pour les gens qui ont la dalle !", précise Sarah Mulongo. Depuis le lancement en juillet dernier, plus de 500 personnes ont fait appel à ce nouveau service. Le concept séduit de plus en plus de restaurateurs, qui frappent à la porte de la jeune start-up. Du coup, Sarah et Thierry planchent sur de nouveaux types de parcours (vegan, étoilé, etc.) avec d'autres moyens de locomotion (pourquoi pas à vélo ? ). Le déploiement de La Dalle dans d'autres villes, en Belgique ou à l'étranger, est également à l'étude.