La division de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) de l'entreprise souhaite en effet y réduire les surcapacités structurelles survenues par le passé. La consolidation progressive de différents secteurs de la production permet d'améliorer la compétitivité des produits sur site, justifie Arbonia.

La mise en oeuvre des mesures donnerait à l'usine une identité claire au coeur du réseau de production intégré de la division CVC, ce qui assurerait la continuité à long terme du site, assure encore le groupe suisse. Des discussions vont être lancées avec les syndicats dans le cadre de cette restructuration, entre autres pour élaborer un plan social et définir des mesures de soutien efficaces à l'égard des collaborateurs concernés.