Commençons par un incontournable: Slack. Soit un espace de travail virtuel où échanger avec ses collègues. Soit au sein de canaux de discussions, où tous les membres d'une équipe verront les messages envoyés, soit via des canaux privés où il est possible d'échanger à deux ou à plusieurs. Ambitionnant de remplacer l'email (mais en ne copiant pas son mode de fonctionnement), Slack permet aussi d'envoyer des photos et des documents, d'intégrer une foule d'applications, et même de passer des appels audio ou vidéo.

Dans le même ordre d'idée, il est possible d'utiliser Teams, l'équivalent proposé par Microsoft qui a constaté un bond de 500% depuis le début de la crise du coronavirus. Facebook propose lui aussi un outil similaire, appelé Workplace, qui a l'avantage d'utiliser un environnement déjà connu par beaucoup. À noter que ces trois plateformes sont disponibles tant sur ordinateur que sur smartphones et tablettes.

Pour organiser ses réunions virtuelles, les solutions sont également nombreuses. Si Teams permet d'appeler jusqu'à 50 personnes au sein d'une même conférence, on s'en voudrait de ne pas mentionner l'historique Skype (également jusqu'à 50 personnes), Zoom (jusqu'à 100 personnes, mais seulement pendant 40 minutes pour la version gratuite), Google Hangouts et même Whatsapp qui, on le sait trop peu, existe également en version web.

Pour gérer vos projets, on a envie de pointer deux applis fort pratiques. D'abord Trello, dans lequel on fait glisser des cartes d'une colonne à l'autre en fonction de l'avancement dans telle ou telle tâche. Ou encore le très ergonomique et intuitif Monday, utilisé par Apple, BNP Paribas ou Deezer.

Commençons par un incontournable: Slack. Soit un espace de travail virtuel où échanger avec ses collègues. Soit au sein de canaux de discussions, où tous les membres d'une équipe verront les messages envoyés, soit via des canaux privés où il est possible d'échanger à deux ou à plusieurs. Ambitionnant de remplacer l'email (mais en ne copiant pas son mode de fonctionnement), Slack permet aussi d'envoyer des photos et des documents, d'intégrer une foule d'applications, et même de passer des appels audio ou vidéo.Dans le même ordre d'idée, il est possible d'utiliser Teams, l'équivalent proposé par Microsoft qui a constaté un bond de 500% depuis le début de la crise du coronavirus. Facebook propose lui aussi un outil similaire, appelé Workplace, qui a l'avantage d'utiliser un environnement déjà connu par beaucoup. À noter que ces trois plateformes sont disponibles tant sur ordinateur que sur smartphones et tablettes. Pour organiser ses réunions virtuelles, les solutions sont également nombreuses. Si Teams permet d'appeler jusqu'à 50 personnes au sein d'une même conférence, on s'en voudrait de ne pas mentionner l'historique Skype (également jusqu'à 50 personnes), Zoom (jusqu'à 100 personnes, mais seulement pendant 40 minutes pour la version gratuite), Google Hangouts et même Whatsapp qui, on le sait trop peu, existe également en version web. Pour gérer vos projets, on a envie de pointer deux applis fort pratiques. D'abord Trello, dans lequel on fait glisser des cartes d'une colonne à l'autre en fonction de l'avancement dans telle ou telle tâche. Ou encore le très ergonomique et intuitif Monday, utilisé par Apple, BNP Paribas ou Deezer.