Au total, 75 nouvelles sociétés sont entrées dans le portefeuille de Noshaq et 36 en sont sorties entre juillet 2018 et juin 2019. L'entreprise compte donc désormais 464 sociétés en portefeuille. Ce qui représente un renouvellement à hauteur de 16% en un an. La société d'investissement liégeoise a réalisé sur cette même année une plus-value de 10,2 millions d'euros contre des sinistres estimés le 1er septembre à 3,45 millions.

Dans le courant de cette année, Noshaq a davantage renforcé son expertise dans les secteurs des biotech/sciences du vivant, du numérique, de l'industrie mécanique 4.0, de l'agroalimentaire de qualité et de l'immobilier. À présent, le conseil d'administration a intégré des nouveaux secteurs d'activité qui sont l'énergie et le développement durable ainsi que l'industrie culturelle. La culture étant le second pourvoyeur d'emplois dans le bassin liégeois, le souhait est donc, à long terme, de créer un écosystème complet dans ce domaine.

"Depuis trois ans, nous sommes au-delà de nos objectifs", explique Jean-Michel Javaux, président du conseil d'administration de Noshaq, "mais le mandat que nous a confié le conseil d'administration est clair: poursuivre notre croissance. Ce qui ne nous empêche pas de vouloir rester maître de cette croissance, d'assurer la qualité des différents projets que nous développons et de consacrer une part de la rentabilité de Noshaq à des dossiers d'intérêt économique porteurs de valeur ajoutée".