Si un accord est finalement intervenu entre les syndicats et la direction des Editions de l'Avenir concernant le plan de restructuration du journal (45 emplois sacrifiés sur un effectif de 280 travailleurs), le futur reste toujours incertain au sein du quotidien. Dans les prochains jours, le conseil d'administration de Publifin devenu Enodia devrait se réunir pour définir la nouvelle stratégie de sa filiale Nethys et décider de son éventuel désinvestissement dans le pôle médias. Depuis le scandale Publifin, la société dirigée par Stéphane Moreau est en effet sur la sellette et le Parlement wallon a d'ailleurs voté, à l'unanimité,...