Ce n'était plus qu'une question de temps et tout le monde attendait le moment où la scale-up belge de Fabien Pinckaers allait franchir le cap de la valorisation d'un milliard d'euros. Et donc atteindre ce statut très symbolique de "licorne".

C'est chose faite, à l'occasion d'une opération de rachat d'actions entre actionnaires, une information partagée par la firme aujourd'hui et d'où il ressort que la scale-up de Fabien Pinckaers atteint le statut si convoité de licorne. Mais, comme souvent dans ce type d'opérations, certains chiffres ne sont pas communiqués. Et la valorisation de l'entreprise est passée sous silence dans la communication d'Odoo.

Toutefois, il était déjà arrivé aux oreilles de notre rédaction, plus tôt cette semaine, qu'Odoo avait atteint une valo de 2 milliards. Lors d'un récent cocktail organisé par l'un des investisseurs d'Odoo, en effet, les responsables du fonds n'ont pu s'empêcher de glisser un mot sur les trois licornes en portefeuille, dont Odoo qui "vaut aujourd'hui 2 milliards" annoncent-ils. "Un beau cadeau de nos amis belges qui ne sont pas là ce soir...". Une annonce festive, que nous avons pu recouper depuis.

Odoo a bien atteint la (très) coquette valorisation de (plus de) 2 milliards d'euros. Soit le double de la licorne. Une solide évolution de la valo d'Odoo puisque, lors de la précédente opération capitalistique de taille (fin 2019), la scale-up wallonne avait dévoilé une valorisation à 400 millions d'euros.

Un an et demi après, l'entreprise du Manager de l'Année Fabien Pinckaers, a donc multiplié sa valeur par cinq. Etonnant ? Pas totalement. Odoo est une entreprise séduisante qui, depuis plus de 16 ans, a réussi à s'imposer sur le marché des logiciels de gestion pour entreprise avec une approche open source (accès gratuit à un bon produit et payant à un produit encore meilleur). Le business d'Odoo est très récurrent: 83% de son chiffre d'affaires (une centaine de millions d'euros) proviendraient de clients existants. Et ses produits sont généralement des outils dont les entreprises ne se passent pas du jour au lendemain. Cela a permis à Odoo de traverser la crise sans trop de soucis. Et surtout de continuer à afficher une croissance effrénée malgré une taille déjà imposante : de plus de 1.000 employés dans le monde et 6,5 millions d'utilisateurs en janvier, Odoo est passée à 1700 employés et 7 millions d'utilisateurs. Une croissance que les investisseurs adorent et valorisent.

A en croire des données partagées par Fabien Pinckaers, voici 3 semaines sur LinkedIn, les revenus de la star de la tech wallonne enregistraient une croissance de 70% en "year to year"... Aujourd'hui, la gazelle est devenue une très belle (grosse) licorne. La première du numérique wallon !

Ce n'était plus qu'une question de temps et tout le monde attendait le moment où la scale-up belge de Fabien Pinckaers allait franchir le cap de la valorisation d'un milliard d'euros. Et donc atteindre ce statut très symbolique de "licorne". C'est chose faite, à l'occasion d'une opération de rachat d'actions entre actionnaires, une information partagée par la firme aujourd'hui et d'où il ressort que la scale-up de Fabien Pinckaers atteint le statut si convoité de licorne. Mais, comme souvent dans ce type d'opérations, certains chiffres ne sont pas communiqués. Et la valorisation de l'entreprise est passée sous silence dans la communication d'Odoo. Toutefois, il était déjà arrivé aux oreilles de notre rédaction, plus tôt cette semaine, qu'Odoo avait atteint une valo de 2 milliards. Lors d'un récent cocktail organisé par l'un des investisseurs d'Odoo, en effet, les responsables du fonds n'ont pu s'empêcher de glisser un mot sur les trois licornes en portefeuille, dont Odoo qui "vaut aujourd'hui 2 milliards" annoncent-ils. "Un beau cadeau de nos amis belges qui ne sont pas là ce soir...". Une annonce festive, que nous avons pu recouper depuis. Odoo a bien atteint la (très) coquette valorisation de (plus de) 2 milliards d'euros. Soit le double de la licorne. Une solide évolution de la valo d'Odoo puisque, lors de la précédente opération capitalistique de taille (fin 2019), la scale-up wallonne avait dévoilé une valorisation à 400 millions d'euros. Un an et demi après, l'entreprise du Manager de l'Année Fabien Pinckaers, a donc multiplié sa valeur par cinq. Etonnant ? Pas totalement. Odoo est une entreprise séduisante qui, depuis plus de 16 ans, a réussi à s'imposer sur le marché des logiciels de gestion pour entreprise avec une approche open source (accès gratuit à un bon produit et payant à un produit encore meilleur). Le business d'Odoo est très récurrent: 83% de son chiffre d'affaires (une centaine de millions d'euros) proviendraient de clients existants. Et ses produits sont généralement des outils dont les entreprises ne se passent pas du jour au lendemain. Cela a permis à Odoo de traverser la crise sans trop de soucis. Et surtout de continuer à afficher une croissance effrénée malgré une taille déjà imposante : de plus de 1.000 employés dans le monde et 6,5 millions d'utilisateurs en janvier, Odoo est passée à 1700 employés et 7 millions d'utilisateurs. Une croissance que les investisseurs adorent et valorisent. A en croire des données partagées par Fabien Pinckaers, voici 3 semaines sur LinkedIn, les revenus de la star de la tech wallonne enregistraient une croissance de 70% en "year to year"... Aujourd'hui, la gazelle est devenue une très belle (grosse) licorne. La première du numérique wallon !