"Pas de commentaire. " " Ce n'est pas un sujet sur lequel notre entreprise souhaite s'exprimer. " " Je ne préfère pas être cité dans votre article. " " On travaille avec eux et je ne souhaite donc pas apparaître. " L'activité réelle des géants du Net sur le territoire belge constitue ni plus ni moins un tabou. Les principaux country managers belges bottent en touche et nous renvoient vers les services de presse internationaux. Chez Google, le porte-parole belge se contente d'un statement officiel très laconique : " Nous payons toutes les taxes dues et nous respectons les lois fiscales de chaque pays dans lesquels nous sommes actifs à travers le monde. Nous restons très impliqués en Belgique et aidons à faire grandir l'écosystème numérique ". Quant aux partenaires qui font du business avec eux, ils marchent sur des oeufs tant la question est touchy, car les grands acteurs, américains pour la plupart, ne souhaitent pas expliquer la manière dont ils font du business sur les marchés locaux.
...