Depuis 2012, année de sa création, greenlab.brussels, un accélérateur d'entreprises initié par la région bruxelloise et porté par hub.brussels, a accompagné des centaines de candidats-entrepreneurs. Ces candidats, pour qui les termes "entreprise", "solidarité" et "environnement" sont au coeur même de leur projet, sont de plus en plus nombreux à vouloir se lancer dans l'aventure de l'entrepreneuriat durable et vert à Bruxelles.

Un engouement non démenti lors de cette huitième édition car greenlab.brussels précise que "pour la première fois cette année, les candidats entrepreneurs trentenaires sont majoritaires avec 48 % des demandes introduites contre 41 % de demandes émanant des 21-30 ans, la tranche d'âge précédemment la plus représentée dans l'accélérateur. 55 % des participants sont professionnellement actifs, 33 % en recherche d'emploi et 3 % encore aux études. Enfin, les statistiques montrent que cette année encore les femmes sont majoritaires avec 52 % de participantes."

De quoi réjouir Isabelle Grippa, CEO de hub.brussels: "Ces entrepreneurs incarnent parfaitement cette nouvelle génération qui crée une activité économique pour son impact social et environnemental. Il y a évidemment beaucoup de contraintes et greenlab.brussels permet de les aborder en toute confiance."

Comment cela fonctionne ?

Cette année, ils étaient 26 candidats-entrepreneurs à avoir rejoint l'accélérateur d'entreprises, par ailleurs la moitié d'entre eux a été retenue pour présenter leur projet devant un jury.

Mais avant d'arriver à cette consécration, il y a tout un travail de coaching qui est effectué. Histoire de donner à ces candidats-entrepreneurs les clés, étape par étape, pour transformer leur idée de départ en projet durable certes mais surtout bien concret. Sans oublier d'aborder le côté économiquement viable mais également pourvoyeur d'emplois de celui-ci.

Une initiative qui répond à une demande car comme le souligne Didier Gosuin, Ministre bruxellois de l'Economie, "un projet sur deux accompagné par greenlab.brussels donne naissance à une startup, cela montre toute l'importance de cette mesure."

Pour porter ces projets sur les fonts baptismaux, des experts de hub.brussels et de ICHEC-PME, entre autres, les encadrent tout au long de leur cheminement, soit pas moins de 80h de workshops sur l'entrepreneuriat durable, de 100h de coaching et de 100h d'expertises.

Examen final devant jury

C'est ce jeudi 6 juin que la huitième édition de greenlab.brussels s'est refermée avec la présentation, par les 13 équipes finalistes, de leur projet devant le public mais surtout devant un jury d'experts.

Ainsi, le Prix greenlab.brussels a été attribué à Standard.18650, pour sa batterie portable qui permet de donner une nouvelle vie aux accus usés de vélos et trottinettes électriques. L'occasion aussi de mieux connaitre les objets à batterie qui nous entourent et de recycler ces dernières le moment venu, ce projet étant open source.

"Ce prix offre trois mois d'hébergement dans l'incubateur Greenbizz et un an d'accompagnement sur-mesure par hub.brussels dans le cadre du programme Mybusinesspass", détaille le communiqué. "Le gagnant aura également l'opportunité de participer gratuitement à un forum d'investissement Be Angels."

Le Prix Triodos Sustainable Impact Award, décerné par la Banque Triodos, et d'un montant de 2.500 euros, a quant à lui été remis à Mon Bouillon. Un candidat-entrepreneur dont l'objectif est de promouvoir les bienfaits du bouillon artisanal tout en assurant sa production. Bouillon à consommer sans modération, tel quel ou comme base culinaire.

Quant au prix du public il a été remis à Solange. Cette dernière propose aux heureux parents, préoccupés de l'environnement dans lequel grandira leur bambin, des langes lavables mis en location et nettoyés par des professionnels.

greenlab.brussels est une des mesures du PREC, Programme régional en économie circulaire de la Région bruxelloise. Il est coordonné par hub.brussels et soutenu par la Banque Triodos, le réseau de business angels Be Angels, greenbizz.brussels et growfunding-bxl.

Depuis 2012, année de sa création, greenlab.brussels, un accélérateur d'entreprises initié par la région bruxelloise et porté par hub.brussels, a accompagné des centaines de candidats-entrepreneurs. Ces candidats, pour qui les termes "entreprise", "solidarité" et "environnement" sont au coeur même de leur projet, sont de plus en plus nombreux à vouloir se lancer dans l'aventure de l'entrepreneuriat durable et vert à Bruxelles. Un engouement non démenti lors de cette huitième édition car greenlab.brussels précise que "pour la première fois cette année, les candidats entrepreneurs trentenaires sont majoritaires avec 48 % des demandes introduites contre 41 % de demandes émanant des 21-30 ans, la tranche d'âge précédemment la plus représentée dans l'accélérateur. 55 % des participants sont professionnellement actifs, 33 % en recherche d'emploi et 3 % encore aux études. Enfin, les statistiques montrent que cette année encore les femmes sont majoritaires avec 52 % de participantes."De quoi réjouir Isabelle Grippa, CEO de hub.brussels: "Ces entrepreneurs incarnent parfaitement cette nouvelle génération qui crée une activité économique pour son impact social et environnemental. Il y a évidemment beaucoup de contraintes et greenlab.brussels permet de les aborder en toute confiance."Comment cela fonctionne ?Cette année, ils étaient 26 candidats-entrepreneurs à avoir rejoint l'accélérateur d'entreprises, par ailleurs la moitié d'entre eux a été retenue pour présenter leur projet devant un jury.Mais avant d'arriver à cette consécration, il y a tout un travail de coaching qui est effectué. Histoire de donner à ces candidats-entrepreneurs les clés, étape par étape, pour transformer leur idée de départ en projet durable certes mais surtout bien concret. Sans oublier d'aborder le côté économiquement viable mais également pourvoyeur d'emplois de celui-ci.Une initiative qui répond à une demande car comme le souligne Didier Gosuin, Ministre bruxellois de l'Economie, "un projet sur deux accompagné par greenlab.brussels donne naissance à une startup, cela montre toute l'importance de cette mesure."Pour porter ces projets sur les fonts baptismaux, des experts de hub.brussels et de ICHEC-PME, entre autres, les encadrent tout au long de leur cheminement, soit pas moins de 80h de workshops sur l'entrepreneuriat durable, de 100h de coaching et de 100h d'expertises.Examen final devant juryC'est ce jeudi 6 juin que la huitième édition de greenlab.brussels s'est refermée avec la présentation, par les 13 équipes finalistes, de leur projet devant le public mais surtout devant un jury d'experts. Ainsi, le Prix greenlab.brussels a été attribué à Standard.18650, pour sa batterie portable qui permet de donner une nouvelle vie aux accus usés de vélos et trottinettes électriques. L'occasion aussi de mieux connaitre les objets à batterie qui nous entourent et de recycler ces dernières le moment venu, ce projet étant open source."Ce prix offre trois mois d'hébergement dans l'incubateur Greenbizz et un an d'accompagnement sur-mesure par hub.brussels dans le cadre du programme Mybusinesspass", détaille le communiqué. "Le gagnant aura également l'opportunité de participer gratuitement à un forum d'investissement Be Angels."Le Prix Triodos Sustainable Impact Award, décerné par la Banque Triodos, et d'un montant de 2.500 euros, a quant à lui été remis à Mon Bouillon. Un candidat-entrepreneur dont l'objectif est de promouvoir les bienfaits du bouillon artisanal tout en assurant sa production. Bouillon à consommer sans modération, tel quel ou comme base culinaire.Quant au prix du public il a été remis à Solange. Cette dernière propose aux heureux parents, préoccupés de l'environnement dans lequel grandira leur bambin, des langes lavables mis en location et nettoyés par des professionnels.