L'indice des directeurs d'achat (indice PMI) est passé de 50,2 à 49 points, a rapporté dimanche l'agence chinoise de statistiques. Un indice inférieur à 50 indique une contraction de l'activité industrielle.

Alors que le reste du monde essaie de vivre avec le coronavirus, la Chine continue de poursuivre sa politique de tolérance zéro pour stopper les nouveaux foyers de l'épidémie. Mercredi, le gouvernement a placé un million de personnes en confinement à Wuhan après plusieurs infections.

La reprise économique souffre lourdement de ces mesures strictes, qui se sont révélées moins efficaces contre le variant omicron. Au deuxième trimestre, la deuxième économie mondiale a enregistré une croissance de 0,4% par rapport à la même période l'an dernier. Il s'agit de la plus faible progression du produit intérieur brut depuis le début de la pandémie. Le gouvernement avait prévu une croissance de 5,5% pour cette année, ce qui ne semble pas réaliste. Les experts s'attendent plutôt à environ 4%.

L'indice des directeurs d'achat (indice PMI) est passé de 50,2 à 49 points, a rapporté dimanche l'agence chinoise de statistiques. Un indice inférieur à 50 indique une contraction de l'activité industrielle.Alors que le reste du monde essaie de vivre avec le coronavirus, la Chine continue de poursuivre sa politique de tolérance zéro pour stopper les nouveaux foyers de l'épidémie. Mercredi, le gouvernement a placé un million de personnes en confinement à Wuhan après plusieurs infections. La reprise économique souffre lourdement de ces mesures strictes, qui se sont révélées moins efficaces contre le variant omicron. Au deuxième trimestre, la deuxième économie mondiale a enregistré une croissance de 0,4% par rapport à la même période l'an dernier. Il s'agit de la plus faible progression du produit intérieur brut depuis le début de la pandémie. Le gouvernement avait prévu une croissance de 5,5% pour cette année, ce qui ne semble pas réaliste. Les experts s'attendent plutôt à environ 4%.