En ce début d'année, W.IN.G, le fonds wallon du numérique logé dans la SRIW et créé dans le cadre de la stratégie Digital Wallonia, a féminisé son comité d'investissement: Muriel De Lathouwer (ex-EVS, photo) et Mieke De Ketelaere (directric...

En ce début d'année, W.IN.G, le fonds wallon du numérique logé dans la SRIW et créé dans le cadre de la stratégie Digital Wallonia, a féminisé son comité d'investissement: Muriel De Lathouwer (ex-EVS, photo) et Mieke De Ketelaere (directrice du labo d'AI à l'Imec) ont remplacé Alain Marsily et Denis Steisel. Quant au bilan de l'exercice écoulé, il a été éventé par nos confrères de La Libre la semaine dernière. Il fait état d'une accélération du rythme des activités du W.IN.G ces 12 derniers mois. Ainsi, il a pris 32 décisions d'investissement positives (16 en 2020), chiffre le plus haut depuis ses débuts, hormis la première année (41 engagements en 2016). Il a par ailleurs battu son record d'investissement avec 8,1 millions d'euros engagés en 2021. Vingt entreprises ont déjà reçu leur prêt ou leur capital. Parmi celles-ci, 14 sont des réinvestissements et six font leur entrée dans le portefeuille du fonds numérique wallon dirigé par Pierre Rion et Nicolas Dhaene. Enfin, l'an dernier, W.IN.G a réalisé trois exits (Look, Faqbot et Phasya) et connu trois abandons de créance et faillites (Hytchers, Dynubo et Zikmi).