Chaque mois, elle réunit 150 personnes lors d'événements de "match-making", de mise en relation. Les nouvelles règles sanitaires mettent brutalement fin à cette activité.
...

Chaque mois, elle réunit 150 personnes lors d'événements de "match-making", de mise en relation. Les nouvelles règles sanitaires mettent brutalement fin à cette activité.Elise Cogels ne se démonte pas et décide de pivoter vers un service de networking (réseautage) en ligne. En quelques semaines de travail intensif, elle crée l'application Meetern. "Ce n'est pas un site de référencement. C'est un réseau social dédié aux stages", précise Elise Cogels. L'entrepreneuse veut conserver l'esprit networking de son projet initial. Via Meetern, les stagiaires et les entreprises peuvent faire des "matchs" comme sur une appli de rencontre. Ils peuvent passer des appels vidéos et discuter en direct. Elise Cogels cherche à créer une communauté en ligne. Le service est gratuit pour les stagiaires, payant pour les entreprises. Plus de 200 étudiants et une cinquantaine d'entreprises se sont déjà inscrits. Selon Elise Cogels, c'est le bon moment pour lancer ce projet : "Les budgets de recrutement sont gelés dans les entreprises. Du coup, le besoin de stagiaires augmente".