Le journal Süddeutscher Zeitung et les chaînes de télévision NDR et WDR se sont intéressés à la plainte, portée par l'avocat Andreas Tilp devant un tribunal de Brunswick. Les plaignants ont tous acheté des parts dans la société VW entre la mi-2008 et aujourd'hui. Ils exigent compensation pour la chute du cours de leurs actions, consécutive à la révélation de l'existence d'un logiciel de trucage, en septembre dernier aux Etats-Unis. Selon l'avocat, d'autres investisseurs souhaitent s'ajouter aux plaignants. Le tribunal concerné n'était pas joignable lundi soir pour confirmer le dépôt de la plainte. Selon le Süddeutscher Zeitung, le même avocat compte introduire une nouvelle plainte pour un consortium d'une vingtaine d'autres investisseurs, attendant un dédommagement de plus d'un milliard d'euros au total. (Belga)

Le journal Süddeutscher Zeitung et les chaînes de télévision NDR et WDR se sont intéressés à la plainte, portée par l'avocat Andreas Tilp devant un tribunal de Brunswick. Les plaignants ont tous acheté des parts dans la société VW entre la mi-2008 et aujourd'hui. Ils exigent compensation pour la chute du cours de leurs actions, consécutive à la révélation de l'existence d'un logiciel de trucage, en septembre dernier aux Etats-Unis. Selon l'avocat, d'autres investisseurs souhaitent s'ajouter aux plaignants. Le tribunal concerné n'était pas joignable lundi soir pour confirmer le dépôt de la plainte. Selon le Süddeutscher Zeitung, le même avocat compte introduire une nouvelle plainte pour un consortium d'une vingtaine d'autres investisseurs, attendant un dédommagement de plus d'un milliard d'euros au total. (Belga)