La douane est actuellement uniquement opérationnelle pendant les heures de bureau. Les entreprises qui veulent que leurs marchandises soient prises en charge en dehors des heures de bureau doivent dès lors payer un supplément. Dans le port de Rotterdam, la douane travaille en continu, ce qui fait de la concurrence à la Belgique.

Pour cette raison, le Conseil des ministres se ralliera ce vendredi à une proposition du ministre des Finances Steven Vanackere (CD&V) qui envisage de recruter 385 douaniers supplémentaires. Mais cette proposition a un coût, presque 9 millions d'euros.

Trends.be, avec Belga

La douane est actuellement uniquement opérationnelle pendant les heures de bureau. Les entreprises qui veulent que leurs marchandises soient prises en charge en dehors des heures de bureau doivent dès lors payer un supplément. Dans le port de Rotterdam, la douane travaille en continu, ce qui fait de la concurrence à la Belgique. Pour cette raison, le Conseil des ministres se ralliera ce vendredi à une proposition du ministre des Finances Steven Vanackere (CD&V) qui envisage de recruter 385 douaniers supplémentaires. Mais cette proposition a un coût, presque 9 millions d'euros. Trends.be, avec Belga