L'aménagement intérieur des bâtiments d'une entreprise et le design ne sont pas des détails. Anouk van Oordt, néerlandaise installée à Bruxelles, en est convaincue. Formée architecte d'intérieur, elle est également consultante sur les nouvelles façons de travailler. Il y a douze ans, elle a créé son entreprise - OOO, dites "triple O" - pour accompagner les entreprises sur la voie du changement en menant le chemin d'un réaménagement en profondeur de leur espace de vie. Parce que la forme rejoint le fond, le lieu rejoint l'âme.

Invité de notre émission hebdomadaire Trends Talk, qui sera diffusée en boucle ce week-end sur Canal Z, Anouk van Oordt souligne l'importance de travail sur l'aménagement intérieur. Trop souvent, les entreprises ont-elles été trop fonctionnelles ? "Je pense que c'est encore beaucoup trop le cas, acquiesce-t-elle. Mais la crise du covid a peut-être réveillé la nécessité de réfléchir au sens du bureau et si l'on y revient, quel est le but, le sens, le ressenti, le type de bureau, ses matériaux et la cohérence de l'ensemble. Qu'il y ait une correspondance entre ce que l'on dit et ce que l'on fait."

Souvent, les entreprises sont aménagées sous forme d'un open space avec des bureaux en rangs d'oignon et une intimité plus que relative. "Chacun reçoit un poste attitré, en silos. Pierre ou Henriette reçoivent des places attitrées par bloc de quatre dans des espaces ouverts, regrette-t-elle. On ne tient pas compte de ce que la personne doit faire durant sa journée, on lui demande d'exercer toutes ses missions depuis ce même poste de travail." C'est un reflet de "l'ancienne vision d'Henri Ford, où chacun travaille à la chaîne."

D'ailleurs, aux yeux d'Anouk van Oordt, les open spaces sont tout simplement "violents" pour les humains. Selon elle, on a oublié que les outils sont devenus extrêmement mobiles, que l'on peut travailler de plusieurs endroits, avec fluidité et ouverture. OOO souhaite précisément de libérer l'entreprise de ces carcans, pour faire du bureau un lieu où la créativité s'exprime. La philosophie de cette entreprise bruxelloise consiste à accompagner les CEO dans leur volonté de modifier leur philosophie intérieure, incarnée par l'espace. "C'est un chemin long", explique-t-elle dans cette émission.

L'aménagement intérieur des bâtiments d'une entreprise et le design ne sont pas des détails. Anouk van Oordt, néerlandaise installée à Bruxelles, en est convaincue. Formée architecte d'intérieur, elle est également consultante sur les nouvelles façons de travailler. Il y a douze ans, elle a créé son entreprise - OOO, dites "triple O" - pour accompagner les entreprises sur la voie du changement en menant le chemin d'un réaménagement en profondeur de leur espace de vie. Parce que la forme rejoint le fond, le lieu rejoint l'âme.Invité de notre émission hebdomadaire Trends Talk, qui sera diffusée en boucle ce week-end sur Canal Z, Anouk van Oordt souligne l'importance de travail sur l'aménagement intérieur. Trop souvent, les entreprises ont-elles été trop fonctionnelles ? "Je pense que c'est encore beaucoup trop le cas, acquiesce-t-elle. Mais la crise du covid a peut-être réveillé la nécessité de réfléchir au sens du bureau et si l'on y revient, quel est le but, le sens, le ressenti, le type de bureau, ses matériaux et la cohérence de l'ensemble. Qu'il y ait une correspondance entre ce que l'on dit et ce que l'on fait."Souvent, les entreprises sont aménagées sous forme d'un open space avec des bureaux en rangs d'oignon et une intimité plus que relative. "Chacun reçoit un poste attitré, en silos. Pierre ou Henriette reçoivent des places attitrées par bloc de quatre dans des espaces ouverts, regrette-t-elle. On ne tient pas compte de ce que la personne doit faire durant sa journée, on lui demande d'exercer toutes ses missions depuis ce même poste de travail." C'est un reflet de "l'ancienne vision d'Henri Ford, où chacun travaille à la chaîne." D'ailleurs, aux yeux d'Anouk van Oordt, les open spaces sont tout simplement "violents" pour les humains. Selon elle, on a oublié que les outils sont devenus extrêmement mobiles, que l'on peut travailler de plusieurs endroits, avec fluidité et ouverture. OOO souhaite précisément de libérer l'entreprise de ces carcans, pour faire du bureau un lieu où la créativité s'exprime. La philosophie de cette entreprise bruxelloise consiste à accompagner les CEO dans leur volonté de modifier leur philosophie intérieure, incarnée par l'espace. "C'est un chemin long", explique-t-elle dans cette émission.