Colis Privé est l'entreprise française de livraison de colis chez les particuliers qui monte. Elle a de grandes ambitions européennes et vient d'ailleurs de débarquer au Luxembourg et en Belgique où elle empiète sérieusement sur les prérogatives de bpost dans la livraison des colis Amazon. Des activités aux Pays-Bas sont également prévues dès l'an prochain. Avec 234 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020 et une croissance moyenne de 28% ces trois dernières années, Colis Privé, créée par Yves Rocher lors d'une grève de La Poste dans les années 1990, est valorisée aux alentours du demi- milliard d'euros.

Rentable (Ebitda de 22 millions d'euros l'an dernier), l'entreprise va être détachée du groupe Hopps et faire son entrée en Bourse de Paris au début 2022. Elle va plus exactement monter dans le SPAC DEE Tech fondé par cinq pointures financières françaises dont Marc Menasé (Founders Future) et Michaël Benabou (ex-vente-privée.com). Malgré l'entrée en Bourse et un investissement de 165 millions d'euros de DEE Tech, Amazon conservera, au minimum, 12% des actions de l'entreprise, alors que 34% du capital sera flottant et que 47% restera aux mains des dirigeants actuels.

Colis Privé est l'entreprise française de livraison de colis chez les particuliers qui monte. Elle a de grandes ambitions européennes et vient d'ailleurs de débarquer au Luxembourg et en Belgique où elle empiète sérieusement sur les prérogatives de bpost dans la livraison des colis Amazon. Des activités aux Pays-Bas sont également prévues dès l'an prochain. Avec 234 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020 et une croissance moyenne de 28% ces trois dernières années, Colis Privé, créée par Yves Rocher lors d'une grève de La Poste dans les années 1990, est valorisée aux alentours du demi- milliard d'euros. Rentable (Ebitda de 22 millions d'euros l'an dernier), l'entreprise va être détachée du groupe Hopps et faire son entrée en Bourse de Paris au début 2022. Elle va plus exactement monter dans le SPAC DEE Tech fondé par cinq pointures financières françaises dont Marc Menasé (Founders Future) et Michaël Benabou (ex-vente-privée.com). Malgré l'entrée en Bourse et un investissement de 165 millions d'euros de DEE Tech, Amazon conservera, au minimum, 12% des actions de l'entreprise, alors que 34% du capital sera flottant et que 47% restera aux mains des dirigeants actuels.