Selon Frederik Tibau de l'organisateur Startups.be/Scale-ups.eu, Bsit démontre que la Belgique, connue traditionnellement par ses technologies pour les entreprises, peut aussi se distinguer au niveau international avec une appli à la consommation. "Spott est pour sa part reconnue au niveau mondial comme l'un des acteurs les plus innovants sur le plan de l'e-commerce", déclare Frederik Tibau, directeur des relations internationales des organisations réseautiques Startups.be et Scale-ups.eu.

Bsit, connue pour son appli de babysitting, l'a emporté avec 33 pour cent des voix face à DataStories de Turnhout (22%). Les trois autres nominées dans la catégorie Startup de l'année étaient l'appli de santé Pridictiv (15%), l'appli de photos Neveo (15%) et InvestSuite (15%), qui aide les banques au moyen d'un chatbot à automatiser la gestion des capitaux des clients aisés. La startup bruxelloise Bsit succède à l'anversoise Spencer op, qui avait dominé cette catégorie l'année dernière.

Bsit possède déjà plus de 300.000 utilisateurs en Belgique, et l'internationalisation est amorcée. L'entreprise, fondée en 2015 par Donatienne van Houtryve et Géraldine Biebuyck, s'est en effet déjà étendue à la France, aux Pays-Bas et au Luxembourg. Les frères irlandais Collison, fondateurs de l''eenhoorn' américaine Stripe (à savoir une startup à la valeur supérieure au milliard de dollars), aiment citer Bsit en exemple. Bsit utilise la technologie américaine pour permettre aux utilisateurs de payer plus facilement ses services de babysitting.

Spott

Les scale-ups sont de grandes startups, à savoir des entreprises qui ont en général déjà quelques années au compteur, qui enregistrent un chiffre d'affaires supérieur au million d'euros et qui voient croître rapidement leur chiffre d'affaires et leur personnel. Dans la catégorie Scale-up de l'année, c'est le spécialiste des achats interactif Scott de Aalster qui l'a emporté avec 28 pour cent des voix, devant les cours de science des données en ligne de DataCamp (25%), l'appli immobilière SweepBright (16%), l'entreprise de technologie publicitaire Qualifio (16%) et Sortlist (15%), qui aide les entreprises à trouver la firme de marketing et de communication adéquate. Spott succède ainsi à l'anversoise Twikit, qui édite un logiciel permettant aux entreprises de pouvoir faire adapter leurs concepts 3D aux desiderata du client.

Spott est une appli de l'entreprise Appiness créée en 2013 par Jonas De Cooman et Michel De Wachter. Cette entreprise a développé une technologie publicitaire, qui rend interactives les vidéos et photos. Si vous regardez une émission de télévision et que vous voyez quelqu'un porter un vêtement élégant, il vous est par exemple possible de commander directement ce dernier. Grâce aux informations en ligne que les entreprises collectent ainsi sur les utilisateurs, elles reçoivent en outre de nouveaux renseignement sur leurs clients.

Dans la catégorie Student Start-up de l'année, c'est MicroFlavours qui l'emporta nettement. La startup bruxelloise de Dario Vunckx a recueilli pas moins de35 pour cent des suffrages. L'entreprise mise sur l'agriculture urbaine et fournit de saines jeunes pousses aux hôtels et restaurants. TechWolf s'est classé deuxième, devant Spentys, Broptimze et VOCsens.

Dans la catégorie 'innovation disruptive de l'année', c'est e-peas qui l'a emporté. La startup de Mont-Saint-Guibert (Brabant wallon) fabrique des batteries assurant une incroyable longévité aux appareils reliés à internet par des capteurs. Digital Wallonia, la plate-forme qui supporte la scène technologique wallonne, avait précédemment déjà aussi désigné l'entreprise 'Startup of the year'. PixelVision (25%) vient ensuite, devant OnComfort (20%), miDiagnostics (17%) et Qpinch (12%).

Les lauréats de la quatrième édition des Big Squeeze Awards ont été choisis au terme d'une phase de votes en ligne à laquelle 3.298 personnes ont participé, soit nettement davantage que l'année dernière. Les 'shortlists' dans les quatre catégories ont été composées par un jury sous la direction d'Omar Mohout (Sirris). Les autres membres du jury étaient Renaat Berckmoes (Fortino Capital), Isabel Michiels (Agoria), Thibaut Claes (SRIW), Simon Alexandre (The Faktory) et Benny Debruyne (Trends- Tendances).

"Nous sommes très satisfaits des lauréats qui ont été choisis par la communauté des startups belges", ajoute Frederik Tibau. "Le fait que les gagnants soient établis en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles, est révélateur que les écosystèmes de startups dans les trois régions belges peuvent se prévaloir d'histoires à succès, dont ils peuvent être fiers."

Les récompenses se composent d'un ticket gratuit pour une mission internationale GoGlobal, en vue d'explorer un marché étranger, d'un bureau gratuit pendant six mois dans l'espace de coworking bruxellois BeCentral ou auprès de la Chambre de commerce belgo-américaine Belcham à New York, de packs d'hébergement professionnels, de smartphones et de diverses sessions de coaching. "Les lauréats des années précédentes nous ont informé que ce genre de prix ne fait qu'amplifier la crédibilité de leur petite entreprise auprès des clients et des investisseurs", conclut Frederik Tibau de Startups.be/Scale-Ups.eu.