La transaction valorise l'activité financière à 20 milliards de dollars dette comprise, selon la source. Un accord entre les deux parties devrait être annoncé incessamment mais il n'est pas exclu que les négociations capotent à la dernière minute, a mis en garde cette source. Contacté à ce propos, Blackstone n'a pas souhaité commenter, tandis que Thomson Reuters avait indiqué dans la nuit de lundi à mardi être en discussion pour nouer un partenariat stratégique pour sa division financière. Blackstone et le groupe américano-canadien, qui va garder 44% de l'activité, devraient créer une nouvelle société, qui exclura le service d'informations Reuters et les activités de conseils juridiques et fiscaux, les deux autres entités de Thomson Reuters. La division finance (F&R) propose des terminaux financiers et de multiples services d'actualité financières, de données chiffrées ou de consensus d'analystes aux banques, traders et hedge funds, qui s'en servent pour déterminer des stratégies d'investissement notamment. Elle a représenté la moitié des 11,2 milliards de dollars de revenus de Thomson Reuters en 2016. Sa plateforme de messagerie Eikon Messenger est également très utilisée dans les milieux d'affaires. Ses principaux rivaux sont Bloomberg, Factset et Symphony Communications, une messagerie fondée par le Français David Gurlé et lancée par Google (Alphabet) et un groupe de grandes banques dont Goldman Sachs, JPMorgan Chase et la Société Générale. (Belga)

La transaction valorise l'activité financière à 20 milliards de dollars dette comprise, selon la source. Un accord entre les deux parties devrait être annoncé incessamment mais il n'est pas exclu que les négociations capotent à la dernière minute, a mis en garde cette source. Contacté à ce propos, Blackstone n'a pas souhaité commenter, tandis que Thomson Reuters avait indiqué dans la nuit de lundi à mardi être en discussion pour nouer un partenariat stratégique pour sa division financière. Blackstone et le groupe américano-canadien, qui va garder 44% de l'activité, devraient créer une nouvelle société, qui exclura le service d'informations Reuters et les activités de conseils juridiques et fiscaux, les deux autres entités de Thomson Reuters. La division finance (F&R) propose des terminaux financiers et de multiples services d'actualité financières, de données chiffrées ou de consensus d'analystes aux banques, traders et hedge funds, qui s'en servent pour déterminer des stratégies d'investissement notamment. Elle a représenté la moitié des 11,2 milliards de dollars de revenus de Thomson Reuters en 2016. Sa plateforme de messagerie Eikon Messenger est également très utilisée dans les milieux d'affaires. Ses principaux rivaux sont Bloomberg, Factset et Symphony Communications, une messagerie fondée par le Français David Gurlé et lancée par Google (Alphabet) et un groupe de grandes banques dont Goldman Sachs, JPMorgan Chase et la Société Générale. (Belga)