Disant avoir "pris connaissance" des informations diffusées par Nissan, le partenaire japonais du groupe qui va se prononcer jeudi sur le limogeage de M. Ghosn de son poste de président, le conseil d'administration de Renault dit être en outre "dans l'attente d'informations précises" de la part du dirigeant, selon un communiqué.

Disant avoir "pris connaissance" des informations diffusées par Nissan, le partenaire japonais du groupe qui va se prononcer jeudi sur le limogeage de M. Ghosn de son poste de président, le conseil d'administration de Renault dit être en outre "dans l'attente d'informations précises" de la part du dirigeant, selon un communiqué.