Euroports a investi 150 millions d'euros dans ses 26 terminaux lors des quatre dernières années, dont 40% à Anvers, Gand et Liège.

L'an dernier, en mettant 27 millions dans son installation anversoise, l'entreprise est devenue le premier transbordeur sucrier indépendant d'Europe.

Et elle ne compte pas s'arrêter là, assure son CEO Charles Menkhorst. Un élargissement des activités aux légumes est déjà prévu, et d'autres contrats sont en cours de négociation.