Fin 2013, l'armateur MSC avait décidé, pour des raisons d'extensions de ses activités, de déménager vers le Deurganckdok, libérant sa concession sur le Delwaidedok, situé dans le nord du port d'Anvers. Ce mouvement a contraint la société gestionnaire du port à compléter cette pièce du puzzle, ce qui est désormais quasiment chose faite.

Les entreprises liées au groupe SEA-invest prévoient notamment la construction de capacités de stockage supplémentaires et d'un terminal pour conteneurs

Les nouveaux projets, qui doivent être menés à bien dans les trois ans, devraient générer un trafic supplémentaire de quelque 42 millions de tonnes.