La Belgique compte 1,228 million d'indépendants, parmi lesquels 65% d'hommes, 59% de 30-54 ans et 64% à titre principal. La Flandre en compte beaucoup plus (61%) que la Wallonie (27%) et Bruxelles (10%). Par secteur, ils sont principalement actifs dans les professions libérales (32%), le commerce (24%) et l'industrie/artisanat (23%).

Plus d'un million de PME composent également le paysage économique du pays (1,043 million), dont la grande majorité sans salarié (863.649) et actives dans les services (40%). Là aussi elles se situent majoritairement en Flandre (61%). En 2021, 104.000 créations ont été recensées, une tendance à la hausse depuis 2017, pour 6.500 faillites, un chiffre qui dégringole depuis 2019. Au total, 842.000 travailleurs sont salariés d'une PME.

"Après le covid, 2021 promettait d'être l'année de la relance avec une croissance solide. En définitive, 2021 s'est révélée être une nouvelle année covid. Les secteurs et entrepreneurs à nouveau victimes des fermetures et des restrictions étaient les mêmes que ceux qui avaient déjà dû les endurer en 2020", déplore le Conseil. "Nous avions placé nos espoirs dans 2022. Entre-temps, nous savons que cette année sera également problématique. Il reste donc du pain sur la planche afin de continuer à offrir un cadre stimulant pour l'entrepreneuriat", conclut le CSIPME.

La Belgique compte 1,228 million d'indépendants, parmi lesquels 65% d'hommes, 59% de 30-54 ans et 64% à titre principal. La Flandre en compte beaucoup plus (61%) que la Wallonie (27%) et Bruxelles (10%). Par secteur, ils sont principalement actifs dans les professions libérales (32%), le commerce (24%) et l'industrie/artisanat (23%). Plus d'un million de PME composent également le paysage économique du pays (1,043 million), dont la grande majorité sans salarié (863.649) et actives dans les services (40%). Là aussi elles se situent majoritairement en Flandre (61%). En 2021, 104.000 créations ont été recensées, une tendance à la hausse depuis 2017, pour 6.500 faillites, un chiffre qui dégringole depuis 2019. Au total, 842.000 travailleurs sont salariés d'une PME. "Après le covid, 2021 promettait d'être l'année de la relance avec une croissance solide. En définitive, 2021 s'est révélée être une nouvelle année covid. Les secteurs et entrepreneurs à nouveau victimes des fermetures et des restrictions étaient les mêmes que ceux qui avaient déjà dû les endurer en 2020", déplore le Conseil. "Nous avions placé nos espoirs dans 2022. Entre-temps, nous savons que cette année sera également problématique. Il reste donc du pain sur la planche afin de continuer à offrir un cadre stimulant pour l'entrepreneuriat", conclut le CSIPME.