En Belgique, aucun outil en ligne ne répondait aux questions liées à l'apport financier et à la rentabilité que se pose tout starter désireux de lancer son projet. Aujourd'hui, la nouvelle application web HannaGo lui permet de savoir si son idée est viable sur la base d'une évaluation des coûts et des bénéfices. Alors go ou no go ?

La plate-forme française de covoiturage BlaBlaCar va lancer des lignes de bus en Allemagne, déclare son patron vendredi dans la presse, s'attaquant ainsi au quasi-monopole détenu par le concurrent FlixBus. D'ici la fin de 2019, 60 villes d'Allemagne - et du Benelux - seront ainsi reliées sous la nouvelle marque BlaBlaBus, explique le quotidien Handelsblatt.

Lors d'un événement qui s'est tenu le 21 février à Bruxelles, l'asbl Time4Society a couronné des personnalités qui jouent un rôle moteur dans la responsabilité sociétale de leur entreprise. Cette quatrième édition du CSR Professional of the Year a innové avec l'instauration d'une catégorie francophone et d'une catégorie néerlandophone, ainsi que d'un prix pour les débutants.

Nethys n'a reçu aucune proposition officielle de rachat du journal L'Avenir de la part du groupe IPM, éditeur de La Libre Belgique et de La Dernière Heure, "ni d'aucun autre groupe de presse par ailleurs", indique jeudi son conseil d'administration. La société rappelle sa volonté d'intégrer ce journal au sein de son pôle télécommunications et médias, "ce qui permettra de renouer avec des résultats positifs à brève échéance".

Article du magazine

Depuis des années, le vignoble bordelais est accablé de reproches : utilisation intensive de pesticides, vins conçus pour plaire au guide Parker, folie des prix, arrogance des grands crus, etc. Le " Bordeaux bashing " fut multiforme. Si certaines critiques se comprennent, il ne faut pas passer sous silence le travail de fond entamé par de très nombreux vignerons pour glorifier leur terroir et magnifier le fruit dans leurs vins.

Le gouvernement français a confirmé vendredi qu'il allait reprendre la majorité de la dette colossale de la SNCF, opérateur du rail, "rassurant" un des plus importants syndicats qui a évoqué une possible sortie de la grève débutée le 3 avril.

La révolution technologique provoque une onde de choc dans l'économie. Les entreprises feraient bien de ne plus vendre des produits, mais plutôt de s'attacher à vendre leur usage ou un abonnement. Toutefois, les entreprises traditionnelles peuvent aussi tirer profit de la perturbation.