La banque réclame 210 millions d'euros, indique mercredi L'Echo. L'affaire porte sur une garantie prétendument émise par Fortis et concernant un volume d'affaires garanti.

En décembre 2007, Bank of New York Mellon a mis la main sur ABN Amro Global Securities Services. Cette branche d'activités avait pour cliente ABN Amro Asset Management, elle-même détenue par Fortis. C'est dans ce contexte et à cette occasion que Fortis aurait émis une garantie sur un certain volume d'affaires à fournir à la branche reprise, explique L'Echo.

L'affaire sera plaidée en mai 2017.

La banque réclame 210 millions d'euros, indique mercredi L'Echo. L'affaire porte sur une garantie prétendument émise par Fortis et concernant un volume d'affaires garanti.En décembre 2007, Bank of New York Mellon a mis la main sur ABN Amro Global Securities Services. Cette branche d'activités avait pour cliente ABN Amro Asset Management, elle-même détenue par Fortis. C'est dans ce contexte et à cette occasion que Fortis aurait émis une garantie sur un certain volume d'affaires à fournir à la branche reprise, explique L'Echo. L'affaire sera plaidée en mai 2017.