Les distributeurs fermés se trouvent dans des zones où une explosion pourrait avoir un impact direct sur les riverains. "Nous voulons décourager les criminels et accroître le sentiment de sécurité en fermant ces distributeurs. Nous appliquons cette mesure sur des appareils qui ne sont pas ou très peu utilisés durant la nuit", explique Margo van Wijgerden de Rabobank.

En Belgique, selon la fédération du secteur financier Febelfin, il n'y a pas d'indications selon lesquelles les banques souhaitent fermer les distributeurs durant la nuit. Des attaques à l'explosif sur des distributeurs sont très rares. "La dernière date de 2014", selon Isabelle Marchand, porte-parole de Febelfin. Par ailleurs en Belgique, un système rend les billets inutilisables en cas de vol ou tentative de vol à l'explosif.

Les distributeurs fermés se trouvent dans des zones où une explosion pourrait avoir un impact direct sur les riverains. "Nous voulons décourager les criminels et accroître le sentiment de sécurité en fermant ces distributeurs. Nous appliquons cette mesure sur des appareils qui ne sont pas ou très peu utilisés durant la nuit", explique Margo van Wijgerden de Rabobank. En Belgique, selon la fédération du secteur financier Febelfin, il n'y a pas d'indications selon lesquelles les banques souhaitent fermer les distributeurs durant la nuit. Des attaques à l'explosif sur des distributeurs sont très rares. "La dernière date de 2014", selon Isabelle Marchand, porte-parole de Febelfin. Par ailleurs en Belgique, un système rend les billets inutilisables en cas de vol ou tentative de vol à l'explosif.