À partir du 1er janvier 2022, le salaire mensuel net de tous les salariés belges augmentera légèrement, tant dans le secteur privé que dans le secteur public. L'augmentation sera de minimum 20 euros nets par mois, soit 240 euros nets sur l'année, selon les calculs de rémunération effectués par le prestataire de services RH SD Worx.

Cette augmentation est engendrée par l'indexation annuelle et par l'adaptation des taux d'imposition du précompte professionnel. L'augmentation dépend également de la situation familiale et du nombre d'enfants à charge du salarié. Ainsi, pour les personnes avec des enfants à charge, il y aura au moins 2 euros supplémentaires par mois, ou au moins 24 euros supplémentaires sur une base annuelle.

Kristiaan Andries, conseiller chez SD Worx, explique : " L'année dernière, nous avons connu une inflation très élevée. Cela se traduit non seulement par une indexation automatique des salaires par secteur, mais aussi par une indexation plus élevée des taux d'imposition, de sorte qu'une plus grande partie de votre salaire se retrouve dans une tranche d'imposition inférieure, ce qui se traduit par un salaire net plus élevé. Cette année, l'ajustement de nos tranches d'imposition augmentera les salaires nets d'au moins 20 euros par mois. Sur une base annuelle, nous parlons d'un minimum de 240 euros nets. En comparaison, l'année dernière, cela ne représentait en moyenne que cinq euros par mois ou 60 euros par an."

Le spécialiste de SD Worx poursuit, exemples à l'appui : "Si le salarié a deux enfants à charge, le salaire net de l'ensemble des salaires susmentionnés augmentera de 110 euros par mois à partir de 2022. En 2021, ce montant était de 107 euros par mois. Pour un enfant, vous aurez 39 euros de plus à partir de 2022 (au lieu de 37 € en 2021). Pour 3 enfants, l'exonération passe de 282 euros à 291 euros par mois. Ce montant n'est pas affecté par le niveau du salaire. Il s'agit de l'indexation de la quotité de base exemptée d'impôt. Chacun a droit à une première tranche de revenus exonérée d'impôt. Ce quotité de base peut être majorée selon votre situation familiale, à savoir le nombre de personnes à charge. Cela signifie que la partie des revenus qui n'est pas taxée est augmentée. "

Les tableaux ci-dessous fournis par SD Worx comparent le même salaire mensuel net en 2021 et 2022. Les projections ne tiennent pas encore compte des indexations salariales que de nombreux secteurs connaissent au 1er janvier.

SD WORX
© SD WORX
À partir du 1er janvier 2022, le salaire mensuel net de tous les salariés belges augmentera légèrement, tant dans le secteur privé que dans le secteur public. L'augmentation sera de minimum 20 euros nets par mois, soit 240 euros nets sur l'année, selon les calculs de rémunération effectués par le prestataire de services RH SD Worx. Cette augmentation est engendrée par l'indexation annuelle et par l'adaptation des taux d'imposition du précompte professionnel. L'augmentation dépend également de la situation familiale et du nombre d'enfants à charge du salarié. Ainsi, pour les personnes avec des enfants à charge, il y aura au moins 2 euros supplémentaires par mois, ou au moins 24 euros supplémentaires sur une base annuelle. Kristiaan Andries, conseiller chez SD Worx, explique : " L'année dernière, nous avons connu une inflation très élevée. Cela se traduit non seulement par une indexation automatique des salaires par secteur, mais aussi par une indexation plus élevée des taux d'imposition, de sorte qu'une plus grande partie de votre salaire se retrouve dans une tranche d'imposition inférieure, ce qui se traduit par un salaire net plus élevé. Cette année, l'ajustement de nos tranches d'imposition augmentera les salaires nets d'au moins 20 euros par mois. Sur une base annuelle, nous parlons d'un minimum de 240 euros nets. En comparaison, l'année dernière, cela ne représentait en moyenne que cinq euros par mois ou 60 euros par an."Le spécialiste de SD Worx poursuit, exemples à l'appui : "Si le salarié a deux enfants à charge, le salaire net de l'ensemble des salaires susmentionnés augmentera de 110 euros par mois à partir de 2022. En 2021, ce montant était de 107 euros par mois. Pour un enfant, vous aurez 39 euros de plus à partir de 2022 (au lieu de 37 € en 2021). Pour 3 enfants, l'exonération passe de 282 euros à 291 euros par mois. Ce montant n'est pas affecté par le niveau du salaire. Il s'agit de l'indexation de la quotité de base exemptée d'impôt. Chacun a droit à une première tranche de revenus exonérée d'impôt. Ce quotité de base peut être majorée selon votre situation familiale, à savoir le nombre de personnes à charge. Cela signifie que la partie des revenus qui n'est pas taxée est augmentée. "Les tableaux ci-dessous fournis par SD Worx comparent le même salaire mensuel net en 2021 et 2022. Les projections ne tiennent pas encore compte des indexations salariales que de nombreux secteurs connaissent au 1er janvier.