Commercialisé jusqu'en 2003, le compte First A offre un taux d'environ 3,4% garanti à vie. Des conditions bien trop généreuses qui pèsent depuis des années sur la compagnie et qui constituent un risque que la BNB, qui est le gendarme des assurances, veut voir diminuer.

Sur les 1,4 milliard d'euros d'encours qui existaient encore avant le lancement de l'offre, 585 millions sont déjà sortis (chiffres arrêtés à ce mardi) grâce à cette offre de sortie proposée par la compagnie. Une proposition qui court jusqu'à ce vendredi 2 décembre.