Une prolongation des réacteurs de Doel 4 et Tihange 3 est possible d'un point de vue de la sécurité nucléaire moyennant une mise à jour des installations, a indiqué lundi l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) dans un communiqué. Afin que "tout soit en ordre pour 2025", année prévue de sortie du nucléaire, le gouvernement doit prendre une "décision claire" au premier trimestre, précise l'Agence qui insiste également sur une "approche globale" élaborée avec tous les acteurs concernés.

Cette semaine dans Trends-Tendances