Pas de Salon de l’Auto en 2024

archives

Le conseil d’Administration de la Fédération belge et luxembourgeoise de l’automobile et du cycle (Febiac) a pris la décision de ne pas organiser de Salon de l’auto physique l’an prochain, annonce vendredi la fédération.

« Febiac a toujours eu comme objectif de proposer aux visiteurs une expérience qualitative et représentative. Les conditions n’étant pas réunies, le conseil a conclu à l’inopportunité de poursuivre les démarches pour 2024 », indique la Febiac dans un communiqué.

Le directeur de la communication de la Febiac, Gabriel Goffoy, a précisé que « la décision avait été motivée par l’impossibilité d’atteindre la part de marché (95%) représentée lors du salon 2023 ».
Le porte-parole souligne également que cette décision n’aura pas d’impact sur le reste du fonctionnement de la fédération. Ce fonctionnement ne dépend plus des revenus du salon, semble-t-il. Febiac a quatre missions principales : les data, la connaissance, la communication et le lobbying.

Selon L’Echo, l’importateur des marques Volkswagen, D’Ieteren Auto, n’a pas souhaité prendre part à l’événement, alors que Renault et Stellantis étaient plutôt partants

Partner Content