Un promoteur chinois accusé de plagier l'architecte Zaha Hadid

03/01/13 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Trends-Tendances

(Belga) Un promoteur chinois est accusé d'avoir plagié une création de la célèbre architecte anglo-irakienne Zaha Hadid à Pékin pour bâtir à Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, des tours au design étrangement ressemblant.

Un promoteur chinois accusé de plagier l'architecte Zaha Hadid

Satoshi Ohashi, responsable du projet au sein du cabinet de Zaha Hadid, soupçonne "les pirates de Chongqing d'avoir obtenu des dossiers ou des dessins numériques" de la tour de 39 étages construites dans la capitale, a-t-il expliqué à l'hebdomadaire allemand Der Spiegel. Le magazine China Intellectual Property a lui aussi relevé "certaines similarités" entre l'oeuvre de Hadid et le projet de Chongqing, citant plusieurs autres projets de son promoteur visiblement inspirés par des réalisations existantes. Ces accusations "ne sont pas conformes à la vérité" et "ont un impact négatif" sur la société, s'est défendu le directeur général de la société Meiquan 22nd Century, Yao Yumao, selon des propos publiés sur l'internet. Auteur entre autres de l'usine BMW à Leipzig et de l'opéra de Canton en Chine, Zaha Hadid a été la première femme à obtenir le prix Pritzker en 2004, considéré comme le prix Nobel en architecture (PVO)

Nos partenaires