Tournai: Service Innovation Group Belgium pourrait être reprise

01/08/14 à 13:03 - Mise à jour à 13:03

Source: Trends-Tendances

(Belga) Ce sont finalement 106 travailleurs salariés et environ 200 personnes sous contrat intérimaire qui ont perdu leur travail à la suite de la faillite sur aveu de Service Innovation Group Belgium, prononcée mardi par le tribunal du commerce de Tournai. Selon le curateur désigné par le tribunal, cette société avait une grosse dettes envers l'ONSS et les agences d'interim notamment. Les employés, quant à eux, n'avaient pas été avertis de cette fermeture. L'entreprise pourrait être reprise selon le curateur.

SIG Belgium était une filiale d'un groupe allemand, lequel avait révoqué, il y a quelques semaines, l'administrateur délégué de cette entreprise. Deux nouveaux administrateurs avaient été nommés pour poursuivre les activités de l'entreprise dont le carnet de commande était plein. Lors d'un récent contrôle des finances, les patrons allemands auraient remarqué de lourdes dettes, les conduisant à faire aveu de faillite de la filiale tournaisienne, au grand étonnement du personnel qui n'a pas été mis au courant de la fermeture de l'entreprise avant mardi. Une plainte aurait aussi été déposée contre l'ancien administrateur délégué devant le procureur du roi mais on ignore pour quel motif. Selon le curateur de l'entreprise, des pourparlers informels auraient été engagés avec un repreneur mais rien n'est écrit pour l'instant. SIG était une société de services qui venait en aide aux sociétés dans la commercialisation de leurs produits. Elle avait engagé du personnel un peu partout en Belgique. Elle travaillait avec de grands groupes commerciaux à travers le pays mais aussi en France et au Luxembourg. (Belga)

Nos partenaires