Un trou de 356 millions d'euros dans les recettes fiscales en 2012

05/02/13 à 07:47 - Mise à jour à 07:47

Source: Trends-Tendances

En 2012, les Belges ont payé 99.366 milliards d'euros d'impôts, selon les chiffres du SPF Finances, soit une progression de 6,2% par rapport à l'année dernière mais un chiffre insuffisant pour atteindre les dernières prévisions d'octobre. Le SPF Finances tablait sur une augmentation de 6,5% des recettes fiscales. Il fait donc aujourd'hui face à un "trou " de 356,7 millions d'euros, rapporte mardi L'Echo.

Un trou de 356 millions d'euros dans les recettes fiscales en 2012

© Belga

Certains postes d'imposition tels que les versements anticipés, l'impôt des personnes physiques et l'impôt des sociétés ont rapporté davantage qu'anticipé mais la récolte a été plus maigre que prévu pour la majorité d'entre eux.

Le quotidien pointe ainsi le précompte mobilier qui a rapporté 240,1 millions d'euros de moins qu'attendu. L'aversion au risque des particuliers, qui ont privilégié les carnets de dépôts, est en grande partie responsable, estime le SPF Finances.

Ensuite, vient la taxe des 4%, à savoir la cotisation sur les hauts revenus du patrimoine, par rapport à laquelle la SPF Finances doit acter une moins-value de 56%. La mesure a d'ailleurs été abandonnée pour l'année 2013, remplacée par une hausse du précompte à 25%, qui redevient par ailleurs libératoire.

Enfin, tous les impôts indirects ont rapporté 392,1 millions d'euros de moins que prévu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires