Test-achat: "le panier de la ménagère nécessitait un lifting"

31/12/13 à 10:19 - Mise à jour à 10:19

Source: Trends-Tendances

Son contenu change, sa forme aussi. Il pourrait désormais être revu de manière annuelle. L'accord entre patronat et syndicats sur le panier de la ménagère a été présenté au ministre de l'Économie, Johan Vande Lanotte.

Test-achat: "le panier de la ménagère nécessitait un lifting"

© Thinkstock

Adieu robe de nuit et pantalon en velours côtelé. Voilà deux des 31 produits qui disparaissent du panier. 105 nouveaux produits font par contre leur entrée dans ce fameux panier, dont le rôle est de refléter le coût de la vie et de servir de base à l'indexation automatique des salaires. Parmi eux, la brosse à dents électrique, le saumon surgelé, la tablette ou encore le sauna. Le "panier de la ménagère" contiendra désormais 613 produits témoins contre 535 auparavant. C'est ce qu'affirme le journal Le Soir, qui a pris connaissance de la note envoyée au ministre Vande Lanotte. "Nous trouvons que le compromis est équilibré. Les rentrées et sorties de nouveaux produits tiennent la route", commente Jean-Philippe Ducart, le porte-parole de l'association de consommateurs Test-Achat.

Au-delà des nouveaux produits, la plus grande réforme de ce panier réside surtout dans sa périodicité. Actuellement, la panier de la ménagère ne peut être revu que tous les huit ans. La dernière réforme datait donc de 2005-2006. Une époque où l'on ne parlait que très peu de tablette, de smartphones ou de lecteurs Blu-Ray (trois produits qui font leur apparition dans le panier). Pour garantir une meilleure représentativité, la Commission de l'indice souhaite que l'évaluation puisse se faire chaque année et plus tous les huit ans. Là encore, Test-Achat se montre satisfait. "Nous voyons clairement cela d'un bon oeil. Désormais, le panier collera beaucoup plus à la réalité du marché et des habitudes des consommateurs. Le système méritait un lifting", réagit Jean-Philippe Ducart. "L'objectif avoué est de limiter l'inflation et l'évolution trop rapide des salaires. Mais je pense que la Commission chargée d'établir le panier est arrivée à un compromis équilibré."

Reste maintenant au ministre de l'Économie à valider cette réforme. Cela devrait être chose faite à la rentrée.

Voici le rapport que s'est procuré le journal Le Soir avec tous les nouveaux produits.

Avis fr annexesfrom redacsel

Nos partenaires