'Surévaluer délibérément les recettes fiscales ? Je ne suis pas masochiste'

27/12/17 à 10:25 - Mise à jour à 10:26

Source: Trends-Tendances

Après la signature de l'accord de Saint-Nicolas, le ministre des Finances remporte la partie: l'impôt des sociétés va diminuer. Johan Van Overtveldt répond à la critique selon laquelle la création d'emploi ne serait qu'une conséquence de la croissance économique. Et il se montre dur envers son propre budget: "Nous n'avons pas fait ce que nous avions promis."

Sa transition vers la politique permet à Johan Van Overtveldt (N-VA) de traduire en actes les critiques acerbes qu'il exprimait du temps où il était rédacteur en chef du Trends néerlandophone. Mais entre rêve et réalité, des lois et des obstacles pratiques se trouvent, pour lui aussi, en travers de la route.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires