Rapport acerbe sur le budget du parlement européen

21/04/10 à 17:23 - Mise à jour à 17:23

Source: Trends-Tendances

Un projet de rapport critique de l'eurodéputé belge Bart Staes (Groen! ) sur la situation financière du parlement européen a suscité l'opposition mercredi lors d'un débat dans l'hémicycle de Strasbourg.

Rapport acerbe sur le budget du parlement européen

© Belga

Le texte met le doigt sur un manque de contrôle au sommet de l'administration. "Le secrétaire général élabore son rapport final sur le budget en se fondant sur la seule confiance, à travers les rapports des directeurs généraux. Je souhaite plus de contre-poids", a relevé M. Staes.

Il pointe du doigt un trou de 121 millions d'euros dans le fonds de pensions des membres du parlement européen. Le bureau du parlement ne tient pas compte de l'opposition des députés à boucher ce trou en puisant dans le budget, selon Bart Staes.

Le PPE, lui, est prêt à gommer les passages du rapport sujets à controverse. "Le ton est trop négatif, presque eurosceptique", a observé Ivo Belet (CD&V), soulignant les progrès engrangés ces dernières années sur le statut des députés européens, leurs collaborateurs, et sur le remboursement des frais.

Bart Staes en convient mais, dit-il, ces avancées n'ont été possibles qu'après publication de rapports tels que celui qu'il a rédigé.

Il souligne au passage les accointances entre les groupes politiques et les hauts fonctionnaires du parlement, qui doivent souvent leur poste à leur carrière politique plus qu'à leurs compétences et mérites, selon lui.

"Il est normal que l'on recherche un certain équilibre politique dans les hautes fonctions", a répondu M. Belet, soulignant toutefois l'importance des examens. Le rapport de M. Staes sera soumis au vote lors de la séance des 5 et 6 mai à Bruxelles.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires