Pour Zapatero, "l'Espagne n'aura pas besoin d'un nouveau plan de rigueur"

10/09/10 à 11:56 - Mise à jour à 11:56

Source: Trends-Tendances

"La situation s'est améliorée" par rapport au printemps, et "la tension sur la dette espagnole s'est réduite de manière notable. Nos banques peuvent de nouveau émettre" des obligations pour se financer, assure le chef du gouvernement socialiste espagnol.

Pour Zapatero, "l'Espagne n'aura pas besoin d'un nouveau plan de rigueur"

© EPA

Interrogé sur la radio privée Cadena Ser sur l'éventualité de nouvelles mesures de rigueur dans les prochains mois, José Luis Rodriguez Zapatero a assuré vendredi que l'Espagne "n'aura pas besoin" d'un nouveau plan de rigueur pour atteindre ses objectifs de réduction de déficit public.

"Nous n'avons prévu aucun plan d'économies" supplémentaire, a insisté le chef du gouvernement socialiste espagnol : "La situation s'est améliorée" par rapport au printemps, et "la tension sur la dette espagnole s'est réduite de manière notable. Nos banques peuvent de nouveau émettre" des obligations pour se financer.

José Luis Rodriguez Zapatero avait annoncé, fin juillet, que le budget 2011 du pays serait "restrictif et austère", comportant une réduction moyenne des dépenses des ministères de 15 %. Il avait déjà dû présenter deux plans d'économie au premier semestre afin de réduire le déficit des comptes publics, qui avait explosé à 11,2 % du PIB en 2009. Le gouvernement espagnol s'est fixé comme objectif d'atteindre un déficit à 6 % en 2011, puis 3 % en 2013.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires