Ouverture à Pékin de discussions entre la Chine et l'Europe

21/06/13 à 09:23 - Mise à jour à 09:23

Source: Trends-Tendances

La Chine et l'Union européenne ont entamé vendredi à Pékin des entretiens au niveau ministériel sur la bataille commerciale sur les panneaux photovoltaïques et autres produits, dont les vins.

Ouverture à Pékin de discussions entre la Chine et l'Europe

© Belga

Gao Hucheng, le ministre chinois du Commerce, et Karel De Gucht, commissaire européen au Commerce, étaient présents à l'ouverture des travaux, tenus dans l'enceinte du ministère du Commerce, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la délégation de l'UE à Pékin, William Fingleton.

Les entretiens "vont passer en revue sérieusement ce qui s'est déroulé dans l'année écoulée dans les relations commerciales bilatérales et examiner comment résoudre les problèmes, y compris la querelle sur les panneaux photovoltaïques", avait annoncé plus tôt dans la semaine le porte-parole du ministère chinois du Commerce, Shen Danyang.

Selon le porte-parole pour le commerce de l'UE, John Clancy, la question des panneaux solaires, tout en ne figurant pas à l'agenda officiel des discussions à Pékin, sera néanmoins traitée par messieurs Gao et De Gucht. "Des discussions confidentielles au niveau technique" avec la Chine ont commencé cette semaine à Bruxelles "afin de parvenir à un règlement négocié", avait-il déclaré dans un communiqué cette semaine. "Il est important de souligner que l'ambition de l'UE reste de trouver une solution à l'amiable le plus rapidement possible", avait-il ajouté.

La Commission européenne a imposé début juin une taxe provisoire anti-dumping de 11,8% sur les panneaux solaires chinois, en réplique de quoi Pékin a lancé une enquête antidumping sur les vins importés de l'Union européenne. La taxe européenne provisoire devrait passer à 47,6% en août et avoir statut définitif en décembre après un vote des pays-membres de l'UE.

En savoir plus sur:

Nos partenaires