Oui au statut unique mais pas d'accord de céder des avantages...

24/05/13 à 14:49 - Mise à jour à 14:49

Source: Trends-Tendances

Quatre employés sur dix sont prêts à céder certains avantages dans le cadre de l'harmonisation des statuts employés et ouvriers, selon un sondage mené par la société de gestion de ressources humaines Securex.

Oui au statut unique mais pas d'accord de céder des avantages...

© Thinkstock

Si selon La Libre Belgique, septante pourcent des employés se disent favorables à une harmonisation des statuts employés et ouvriers, ils sont nettement moins nombreux quand il s'agit d'accepter de céder une partie de leurs avantages dans cette harmonisation : environ 40% selon Securex.

Le gouvernement doit harmoniser le statut des ouvriers et celui des employés pour le 8 juillet, selon un arrêt de la Cour constitutionnelle. Cette question divise actuellement les syndicats d'une part, qui veulent une harmonisation vers le haut, et les employeurs d'autre part, qui craignent dans ce cas que le handicap salarial de la Belgique par rapport à ses voisins ne se renforce encore.

Selon l'enquête de Securex, 87% des ouvriers et 70% des employés sont favorables au statut unique. La moitié des ouvriers se disent disposés à faire des concessions, contre 43% chez les employés. Par contre, seulement 24% des employés et 38% des ouvriers estiment qu'un accord à ce sujet peut être conclu pour le 8 juillet.

L'étude a été menée à la fin du mois de mars auprès de 1.754 travailleurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires