Obligations : le "plafond secret" de la BCE

18/11/11 à 13:31 - Mise à jour à 13:31

Source: Trends-Tendances

Le "plafond secret" du programme de rachat d'obligations de la BCE aurait été récemment ramené à 20 milliards d'euros. En cause : le "scepticisme croissant" du conseil de gouverneurs de la Banque centrale européenne.

Obligations : le "plafond secret" de la BCE

© Reuters

La Banque centrale européenne a un plafond secret pour ses rachats hebdomadaires d'obligations des pays de la zone euro, fixé pour le moment à 20 milliards d'euros, rapporte vendredi le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Toutes les deux semaines, le conseil des gouverneurs de l'institution fixe un montant maximal pour ces rachats sur le marché secondaire, selon le quotidien qui ne cite pas ses sources. Il ajoute que la pratique est en vigueur depuis le lancement, en mai 2010, de ce programme destiné à soutenir les pays de la zone euro en difficulté, dont la dette ne trouve plus preneur sur le marché.

Au vu du "scepticisme croissant" au sein du conseil à l'égard de ce programme, ce plafond été ramené récemment à 20 milliards d'euros, avance le journal, sans préciser son niveau précédent.

Après des obligations grecques, irlandaises et portugaises l'an dernier, la BCE achète depuis le mois d'août de la dette italienne et espagnole. Début août, elle a déboursé 22 milliards d'euros en une seule semaine à cet effet. En ce moment, ses achats tournent autour de 4 milliards à 5 milliards d'euros par semaine, mais économistes et dirigeants européens sont de plus en plus nombreux à demander qu'elle en fasse plus pour ériger un pare-feu pour l'Italie, notamment.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires