Les crises plombent la réputation de la Belgique

27/09/11 à 18:05 - Mise à jour à 18:04

Source: Trends-Tendances

La Belgique occupe la 13e place du classement 2011 du Reputation Institute, paru ce mardi, et perd 3 places par rapport à 2010. La réputation de notre pays a souffert des crises économique et politique.

Les crises plombent la réputation de la Belgique

© BELGA

Le Reputation Institute publie ce mardi une étude, effectuée auprès d'un échantillon représentatif de consommateurs issus des pays du G8, sur la réputation de 50 pays à travers le monde selon quatre indicateurs : la confiance, l'estime, l'admiration et l'affinité. Pour 2011, la Belgique se classe 13e, entre le Japon et l'Italie, avec une moyenne de 65,57, loin derrière le Canada qui caracole en tête avec un score de 74,76. L'Iraq ferme la marche avec la faible note de 21,78.

En 2010, la Belgique occupait encore la 10e place (sur 39) de ce classement de la réputation. Cette chute de trois places s'explique, selon Walter Gelens, associé auprès de l'entreprise de consultance akkanto, principalement par "la belle progression de l'Allemagne et du Japon qui dépassent la Belgique, ainsi que par l'arrivée dans l'étude de la Nouvelle-Zélande qui intègre directement le top 10."

Ce qui est plus inquiétant d'après M. Gelens, c'est que le score de la Belgique a chuté d'environ trois points. Cette perte serait principalement due à la crise économique ainsi qu'à la crise politique. "Cependant la relative perte de confiance en la Belgique est moins grande que celle de pays plus durement touchés par la crise comme la Grèce." Quant à la crise politique, "il est évident que la situation politique actuelle en Belgique affecte la réputation de notre pays à l'étranger. Néanmoins, l'étude a été effectuée au premier trimestre de cette année, ce qui veut dire que la crise n'était pas encore installée depuis aussi longtemps que maintenant..."

Pour Walter Gelens, les éléments qui sauvent en partie la note de la Belgique sont l'ignorance des problèmes politiques belges par une partie de la population des pays du G8 et la bonne présidence de l'Union européenne par un gouvernement en affaires courantes.

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires