Les communes bruxelloises dans le rouge sans la Région

05/05/11 à 17:14 - Mise à jour à 17:14

Source: Trends-Tendances

Le quasi-équilibre budgétaire des communes bruxelloises n'est atteint que grâce aux 120 millions d'euros versés par la Région en quatre ans. Sans cette manne, une seule commune sur 19 échapperait au rouge.

Les communes bruxelloises dans le rouge sans la Région

© Belga

Les communes bruxelloises sont actuellement à l'abri de la tempête financière, atteignant quasiment l'équilibre en 2011, mais ce résultat d'une gestion saine n'aurait pu être atteint sans le soutien important de la Région bruxelloise, a affirmé jeudi Charles Picqué, ministre-président bruxellois.

Présentant un rapport actualisé sur l'état des finances des communes de la capitale, il a affirmé qu'elles affichent actuellement un déficit budgétaire global de 1 million d'euros (0,05 % des recettes des 19 municipalités), à mettre en rapport avec une masse budgétaire globale de 1,87 milliard d'euros.

Ce bilan n'aurait toutefois pu être atteint sans l'apport de 30 millions d'euros par an par la Région bruxelloise depuis 2007, afin d'améliorer leur situation budgétaire. Une manne répartie moyennant l'observation d'un plan financier. Sans cet apport de 120 millions depuis 2007, 18 communes sur 19 seraient en déficit au lieu de 9, a souligné Charles Picqué.

Par ailleurs, le niveau d'endettement des communes bruxelloises est beaucoup plus faible que dans les villes d'Anvers, de Gand, de Liège et de Charleroi.

Paradoxalement, le nouveau système de calcul du respect des normes européennes de déficit de l'entité II, dont font partie les communes, pourrait nuire à leur capacité d'investissement, pourtant bien nécessaire pour faire face à l'explosion démographique, a averti le ministre-président en charge de la tutelle sur les communes de la capitale.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires